In Protection incendie

La protection incendie passive: qu’est-ce que c’est?

Dans le domaine de la protection incendie des bâtiments à logements et édifices de bureaux ou commerciaux, on distingue deux types de systèmes : la protection active et la protection passive.

La protection active joue un rôle curatif et a pour but de prévenir et de secourir les personnes présentes dans la bâtisse en cas de déclenchement d’un feu. Elle regroupe donc l’ensemble des systèmes de détection et d’extinction d’un incendie (détecteurs, extincteurs, alarmes, gicleurs, etc.).

La protection incendie passive joue un rôle préventif en confinant le plus longtemps possible le feu uniquement à l’endroit où celui-ci s’est déclaré. Ainsi, elle regroupe un ensemble de moyens qui permet à un bâtiment de résister un certain temps à un incendie et de pouvoir évacuer les personnes présentes. Elle repose donc sur la protection de la structure et le compartimentage des bâtiments. C’est un élément important de la sécurité incendie qui touche divers secteurs comme la construction (immeubles d’habitations, bâtiments publics, tour de bureaux, usines, entrepôts, etc.), ou les transports (maritimes, aériens, etc.).

Les objectifs de la protection incendie passive

La fonction première de la protection incendie passive est de permettre l’évacuation des occupants dans les meilleures conditions possible et de faciliter l’intervention des pompiers et des services de secours. De plus, elle permet :

  • D’éviter la naissance de l’incendie
  • De limiter la propagation des flammes
  • De stopper la progression des fumées et ainsi limiter les risques en termes d’opacité et de toxicité
  • De retenir les effets thermiques à l’espace sinistré
  • De garantir la stabilité des éléments porteurs de la structure du bâtiment comme les poutres, les colonnes, etc.
  • De limiter la transmission de l’incendie aux bâtiments voisins
  • D’assurer la sécurité des personnes
  • De réduire les pertes d’exploitation
  • De limiter les dégâts irréversibles pour le bâtiment

C’est une protection appelée passive, car elle agit par sa seule présence, fonctionnant sans intervention humaine ni besoin d’énergie extérieure. De plus, elle ne nécessite aucun entretien.

Il existe plusieurs solutions à mettre en place dans les constructions telles que :

  • Des gaines coupe-feu pour les conduits de désenfumage et de ventilation
  • L’application de peinture intumescente sur charpentes métalliques, les tuyaux, les câbles, etc.
  • La création de compartiments (un espace confiné dans le bâtiment qui limite la propagation des flammes et de la fumée) dans l’ensemble de la bâtisse
  • L’installation de plafonds, planchers et cloisons résistants au feu
  • La mise en place de portes et bourrelets coupe-feu
  • L’application de peintures et enduits ignifuges
  • L’utilisation de produits de calfeutrement (mastics, mousses, mortiers, etc.) au niveau du passage des câbles électriques ou tuyaux dans les éléments de la structure (cloisons, plafonds, etc.)

Cette protection doit être pensée et mise en place dès la conception d’un bâtiment par l’ensemble des équipes (architecte, bureau d’ingénierie, chef de chantier, etc.).

Vous désirez mettre en place un système de protection incendie passive lors de la construction de votre bâtiment ? Faites appel aux experts de chez Les Gicleurs Acme pour vous conseiller sur les moyens les plus appropriés et les plus efficaces pour répondre à vos besoins.